En direct

EN DIRECT AVEC VOUS

………Chers amis, bonjour !

Comme vous, je suis dérouté par tout ce qui nous arrive : Jamais nous n’aurions pu imaginer subir de telles contraintes, mais ce qui me manque le plus, ce qui vous manque aussi très certainement, c’est l’absence des retrouvailles, du plaisir de partager au restaurant des repas festifs, de la joie d’être ensemble pour assister à des spectacles, des causeries, réunis tous ensemble pour des moments d’émotions, de rires, de chansons. Quel gâchis !
Tout était prévu, par exemple, pour fêter ensemble les 100 ans d’Yvonne, les noces d’or de diamant et de platine, notre beau repas de NOËL, le TELETHON, la fête de fin d’année etc.
Et patatras, nous voilà confinés et empêchés de nous réunir…
On parle beaucoup de CHARLES DE GAULLE, en ce moment, et bien permettez-moi de reprendre une de ses expressions : « C’EST LA CHIENLIT ! »
Heureusement, par courrier mails ou téléphone, nous recevons beaucoup de messages de sympathie, d’encouragement et surtout des remerciements pour la réception du bulletin LE NOUVEL HORIZON qui « nous permet d’être encore liés à notre association« , comme plusieurs d’entre vous nous l’ont spécifié.
Permettez-moi de remercier l’équipe qui se réunit le lundi pour assurer l ‘intendance. Merci à Frédéric GAZIANO qui met en page les divers articles, avec la complicité de notre secrétaire Eveline et les articles de Raymond LAPORTE de Monique HAULOY les poésies de Gilbert RYNGEL, les hommages de Joël MATTER, ainsi que tous les « pigistes occasionnels », les mots croisés de Michel CHESSERON et la rubrique, très lue, et qui vous rappelle plein de souvenirs : « ils nous ont quittés » avec la complicité d’Eveline. Ce mois-ci, nous lançons une nouvelle expérience : le feuilleton du mois, en plusieurs épisodes, comme dans les quotidiens il y a très longtemps.
HONORÉ DE BALZAC a été l’un des premiers à conquérir son public par cette formule.
Puisque nous parlons du bulletin, nous avons reçu un courrier anonyme d’insultes, parce que dans nos derniers bulletins, il y avait beaucoup de pages sur les décès de célébrités.

Il faut reconnaître qu’en ce domaine, les critiques sont rares et ce n’est pas de notre faute si dans un temps réduit viennent à décéder des personnes que nous avons appréciées et auxquelles nous tenons à rendre hommage. (C’est aussi un moyen de vous faire passer l’information !)
Je suis moi-même surpris, parfois, d’apprendre des décès dont je n’ai connaissance que par le document d’Eveline…

Piem

Par exemple, le 12 novembre, une personnalité du monde de la caricature
vient de nous quitter : Piem, pilier du PETIT RAPPORTEUR de Jacques MARTIN. Et bien moi, aussitôt, j’ai un flash et je revois toute l’équipe
… et, peut-être comme moi, vous pensez à Stéphane COLLARO, Pierre BONTE, Daniel PREVOST et bien sur le grand Jacques …  Je me mets aussitôt à fredonner « Par le petit bout, par le petit bout de la lorgnette …» et « A la pêche aux moules, moules, moules … », ou encore « Je frappe au numéro un … »
Equipe_Petit_rapporteur

 

S_ConneryEt, pour le décès de Sean CONNERY, vous trouverez peut-être qu’il y a trop d’informations, mais pour le respect du travail fait par chacun ou chacune de mes adhérents, je décide de publier l’ensemble des contributions, malgré certaines redites…
De toute façon, nous n’avons, en général, que des félicitations pour nos derniers bulletins, que certains nous affirment lire en totalité.
Merci au partenariat avec la Mairie, qui nous permet d’éditer ce bulletin, de vous l’envoyer, et ainsi de continuer une relation avec vous, mes adhérents, qui m’affirmez combien vous êtes attachés à ce bulletin.

 

Avec toute mon amitié.                                                                                            Pierre MAZE