A noter dès aujourd’hui

« Eau de juin, ruine le moulin »