A noter dès aujourd’hui

« Ce que juillet et août ne cuisent pas, n’est guère rôti par septembre. »